image
Endermothérapie (Cicatrices)
  • Qu'est ce que l'endermothérapie
  • Qu'est-ce qu'une cicatrice
  • Traiter la fibrose cicatricielle
image

Qu'est-ce que l'endermothérapie

L’endermothérapie utilisée en Belgique depuis une quinzaine d'années a acquis ses lettres de noblesse en milieu médical ..
L’endermothéraphie permet au praticien :
De « défibroser » la cicatrice. En effet, en mobilisant le tissu cicatriciel, il libère les adhérences et relance les échanges cellulaires
Une plaie ne cicatrise pas toujours normalement.
Elle peut être disgracieuse (rouge, épaisse…) ou handicapante (perte d’amplitude articulaire par exemple au niveau de la main. Soulever et mobiliser la peau sans pincements ni mouvements incontrôlés, ce qui serait impossible par un massage manuel.
De traiter le tissu conjonctif : action sur les cicatrices, les œdèmes, les problèmes de circulation lymphatique et veineuse
Elle permet également de traiter l’appareil ostéo-musculaire : action sur les raideurs articulaires, les pathologies musculaires, les tendons et les ligaments.


image

Qu'est-ce qu'une cicatrice

Une cicatrice est la partie visible d'une lésion du derme après que le tissu s'est réparé, suite à une incision effectuée au cours d'une opération ou suite à une blessure.

La cicatrisation fait partie intégrante du processus de guérison. À part les lésions très mineures, chaque blessure (après un accident, une maladie, ou un acte chirurgical) engendre une cicatrice plus ou moins importante. Le tissu cicatriciel n'est pas identique au tissu qu'il remplace et est habituellement de qualité fonctionnelle inférieure. Par exemple, les cicatrices cutanées sont plus sensibles au rayonnement ultraviolet, les glandes sudoripares et les follicules pileux ne se développent pas sous la cicatrice ; la formation de cicatrices consécutives à un infarctus du myocarde provoque une perte de puissance du muscle cardiaque et augmente les risques d'arrêt cardiaque. Cependant, quelques tissus (par exemple l'os) peuvent guérir sans détérioration structurelle ou fonctionnelle.


image

Traiter la firose cicatricielle

La Technologie LPG
Elle est aujourd'hui reconnue par les spécialistes comme partie intégrante de l'arsenal thérapeutique pour le traitement des cicatrices de brûlures.
Elle possède en effet un avantage décisif : sa capacité de mobilisation indolore et non traumatisante des tissus. Un recul pratique de plus de 10 ans portant sur plus de 1 500 cas a montré l'intérêt de la Technique LPG dans le traitement des séquelles chez des grands brûlés.
Elle se manifeste à plusieurs niveaux : drainage des oedèmes cicatriciels, vascularisation, lutte contre des adhérences, mobilité des plans superficiels.
La Technique LPG permet ainsi, d'abord une intervention précoce en périphérie du tissu cicatriciel puis sur la cicatrice elle-même.
Chez le brûlé, le risque d'une cicatrisation de mauvaise qualité est constant, les complications sont presque inévitables.

Quelles cicatrices
• Les cicatrices de césarienne et toutes les cicatrices abdominales.
• Les cicatrices de brûlure même greffées particulièrement inesthétiques, entravant.la mobilité du corps.
• Toutes les cicatrices entraînant des douleurs de compression et d’irritation des petits nerfs de la peau.
• Les cicatrices même récentes présentant encore des signes d’inflammation

Véritable barrière entravant la circulation sanguine et les échanges entre les cellules, une cicatrice est souvent inesthétique, handicapante, adhérente, elle peut limiter les mouvements d’une articulation, la graisse s’accumule parfois autour, enfin qu’elle est fréquemment la cause de douleurs.
Après brûlure, la peau en reconstruction est d'une grande fragilité. La mobilisation du tissu cicatriciel s'avère donc extrêmement délicate et douloureuse.
Souvent, la main ne peut la réaliser, notamment en raison des adhérences qui ses sont créées.
Il est nécessaire au préalable de vérifier le stade inflammatoire de la cicatrice par le test de la vitro-pression: si la recoloration tissulaire est supérieure à 3 secondes on pourra mobiliser directement les tissus, sinon on restera en périphérie.

Outil ingénieux, le Cellu M6®Médical s’applique autant à la cicatrice qu’aux tissus qui l’entourent, un véritable travail de défibrosage commence.
Capable de soulever la peau sans la pincer, il mobilise sans traumatiser pour libérer rapidement les adhérences, relancer les échanges et calmer les douleurs.
La mécanisation des tissus par la technique LPG® permet de rétablir la mobilité fonctionnelle et la souplesse des tissus cutanés.