image
Aromathérapie
Depositphotos 35272149 l
Depositphotos 9617402 original
Depositphotos 11895908 original
  • Un peu d'histoire ...
  • Qu'est-ce que l'aromathérapie
  • Comment ça marche.
  • Nos conseils
image

Un peu d'histoire ...

Il y a 40.000 ans, les peuplades aborigènes implantées sur le continent australien ont dû apprendre à s’adapter aux très dures conditions de vie.
Ainsi, ils utilisaient couramment les feuilles de Tea Tree dont l’huile essentielle est d’une importance majeure.

En Inde traditionnelle, les parfums étaient largement employés en médecine et les Rishis en recommandaient l’usage pour traiter le corps et l’esprit.
L’Inde est le pays d’origine du basilic, où il était sacré.Le terme « aromathérapie » lui-même fut forgé en 1928 par René Maurice Gattefossé, un chercheur lyonnais.
Une anecdote célèbre raconte qu’il se brûla gravement la main lors d’une explosion dans son laboratoire et qu’en la plongeant sur le champ dans un vase rempli d’huile essentielle de lavande, une guérison ultra-rapide, sans infection ni trace cicatricielle, s’ensuivit.
Il fut le premier à montrer les relations structure/activités des composants aromatiques et à codifier les grandes propriétés des arômes naturels.

Plus tard en Angleterre, Mme Maury donna naissance à un courant orienté vers la beauté, le bien-être et le prolongement de la jeunesse et qui s’implante fortement en Grande-Bretagne.

Le français Jean Valnet vulgarisa l’extraordinaire puissance curative des huiles essentielles. C’est sans aucun doute lui, par la publication de son ouvrage « Aromathérapie », qui est à l’origine de la nouvelle vague d’intérêt pour les essences et les huiles essentielles dans le grand public.


image

Qu'est-ce que l'aromathérapie

L’aromathérapie est l’utilisation des huiles essentielles à des fins thérapeutiques. C’est une thérapie naturelle sophistiquée qui repose sur la relation existant entre les composants chimiques des huiles essentielles et les activités thérapeutiques qui en découlent.
Elle est d’une prodigieuse efficacité et qui complète très bien toutes les autres approches alternatives ou allopathiques.

Un grand aromathérapeute disait que l’aromathérapie scientifique rend “…l’impossible possible, le possible facile, le facile élégant…”.
Un attrait des plus fascinants de cette médecine aromatique réside dans son action multiple. Parallèlement, l’huile essentielle est toujours vibration et donc énergie

L’acupuncteur, le réflexologue, le thérapeute ayurvédique ne s’y sont pas trompés. L’aromathérapie scientifique ouvre aux médecines naturelles une voie nouvelle vers la reconnaissance de son intérêt, de sa valeur et de son utilité première pour la santé des hommes.


image

Comment ça marche

On utilise les huiles essentielles en diffusion atmosphérique, en massage topique ou en usage interne.
Une huile essentielle est l’âme de la plante aromatique. C’est l’essence volatile extraite de plantes aromatiques par la distillation. Il s’agit d’une substance complexe qui contient des molécules aromatiques dont l’action bénéfique sur la santé est étudiée et mise en pratique par l’aromathérapie.

Les molécules aromatiques peuvent être ainsi captées par les fosses nasales et décryptées par les neurorécepteurs olfactifs, ou entrer en interaction avec le métabolisme via le système circulatoire. Elles leur apportent un effet de levier impressionnant.


image

Nos conseils

Pour les jambes lourdes :
Surélevez vos jambes dès que possible
Marchez, pédalez, nagez… bougez
Finissez votre douche par un jet d’eau froide en remontant des pieds vers les cuisses.
Ne croisez pas les jambes en position assise.
Evitez les talons hauts et les talons plats, la bonne hauteur : entre 3 et 4 cm.
Buvez du thé
Buvez suffisamment d’eau, la déshydratation épaissit le sang
Ne fumez pas.

Pour la cellulite :
La pression exercée par l’eau, lors des séances d’aquagym et de natation joue un rôle anti capiton irremplaçable.
Attention aux régimes drastiques surtout « 100 % végétal ».
Manquer de protéines est le plus court chemin pour fabriquer de la cellulite.

Pour la peau relâchée :
Les deux pires ennemis de la peau sont le soleil et le tabac.
Arrêtez une fois pour toute tous les régimes trop restrictifs qui abiment peau, ongles et cheveux.Mangez suffisamment de protéines, en consommer un peu à chaque repas.
Choisir les bons gras : huiles d’olive de colza, poissons gras, amandes, noix…

Pour la peau sèche :
Faites des cures d’huile d’onagre ou de bourrache.
Evitez l’excès d’eau et tamponnez doucement votre visage dès la fin de la toilette, ne le laissez pas sécher seul.
Fuyez tous les décapants et exfoliants. Seuls les gommages doux et nettoyants sans savon sont vraiment adaptés.

Rétention d’eau :
Méfiez vous de l’excès de sel, même chose pour le sucre, lui aussi retient l’eau !
Oui aux fruits et légumes frais, excellents draineurs.
Buvez normalement mais ne pas dépasser le litre par jour en dehors des boissons prises au cours des repas.
L’eau autour de votre corps ne vous veut que du bien, natation, aquagym, thalasso affinent comme par miracle.